Créativité et troubles mentaux : une question de génétique ?

Créativité et troubles mentaux
Source : http://limpfish.deviantart.com/

Un bref article de Sciences & Avenir qui a le mérite d’ouvrir la question sur un paradoxe concernant la créativité : « Dean Keith Simonton, professeur de psychologie à l’université de Californie à Davis (Etats-Unis), qui a étudié le lien entre folie et génie, évoque alors un paradoxe : dans la population générale, les créatifs semblent en moyenne en meilleure santé mentale que les non créatifs. Mais parmi les créatifs, les plus inventifs semblent mentalement plus fragiles. »

Alors, quel est le lien de cause à effet entre créativité et fragilité mentale?

– Est-ce vraiment lié génétiquement (la créativité serait donc génétique?)

– La créativité pourrait-elle être une parade mise en oeuvre par l’individu contre la fragilité mentale?

– La fragilité mentale pourrait-elle être au contraire le symptôme d’une créativité mal vécue?

Est-ce la poule qui fait l’oeuf ou l’oeuf qui fait la poule?…

Et quel est le rôle de la société dans tout cela, du regard posé sur l’originalité et son acceptation qu’elle soit d’ordre artistique, intellectuelle, philosophique…..

N’y a t-il pas de bonnes raisons de devenir dingue lorsqu’on ne se sent pas à sa place dans son environnement car trop décalé, trop original?

N’y a t-il pas de bonnes raisons de devenir créatif lorsqu’on n’accepte pas son environnement tel qu’il est et qu’on aimerait le changer?

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150609.OBS0441/les-creatifs-davantage-menaces-par-les-troubles-mentaux.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *